Un forum pour s'exprimer. Slameurs ou non, on est là pour partager ! Slam


    exode

    Partagez
    avatar
    Guillaume
    En quête de slams
    En quête de slams

    Nombre de messages : 48
    Date d'inscription : 06/06/2008

    exode

    Message par Guillaume le Mar 31 Mar - 15:12

    La toile de la nuit étoilée s’éclaire sous l’ode du renouveau,
    D’un aube bleu et vermillon insufflés par l’horizon vermeil,
    Aux premiers rayons fugaces que darde le roi Soleil,
    La rosée scintille sur les bourgeons verts ornant les rameaux,

    C’est un matin encore endormi dans la coutumière fraîcheur vespérale,
    D’un hiver qui ôte lentement son manteau pour quitter la salle,
    Une salle de classe sociale disposée en deux rangées de maisons,
    Dont l’allée enseigne à ses élèves les rudiments de la nouvelle saison,

    On entend ici et là le
    chant de quelque rouge gorge,
    Trahissant un silence inhabituel au faux air de coupe-gorge…

    Les parkings, les places de trottoirs paraissent étrangement vides,
    A l’entrée du carrefour les feux rouges passent encore au vert,
    Comme s’ils attendaient que le premier conducteur ne se décide,
    Et les abris bus orphelins des rires d’enfants ce jour n’ est pas scolaire,

    Dans cette modeste ville au fort accent militaire règne le silence,
    J’observe de mon jardin un manège qui a du cesser de tourner,
    Je me suis levé tard ? Non il n’est qu’huit heures tout ça n’a pas d’ sens,
    Où sont les chants patriotiques et le clairon qui sonnent la journée ?

    Dehors la musique rap du voisin new yorkais n’est plus à son poste,
    Lui aussi a déserté avec le cortège de vrombissements de moteurs,
    « Il y a quelqu’un ici ? » criai-je alors à tue tête les yeux rivés vers le ciel,

    L’écho de ma voix me revient comme le
    sale arrière goût d’un toast,
    Un vieux relent de mon ptit déjeuner avalé il y a tout juste une heure,
    Une heure pour chercher à comprendre pourquoi l’éphémère devient éternel,

    J’ai peur mes jambes ne tiennent plus sur place elles n’ demandent qu’à courir,
    Un virus a peut être décimé toute la population qui sait j’ veux pas mourir,
    Hier la
    météo n’a rien prévu de particulier au point qu’on se mette tous à l’abri,
    Pourtant tout le monde est parti et mes pieds butent sur une malle pleine d’habits,

    S’en aller à toute hâte au point de laisser sur la route une partie de ses affaires …
    Alors je peux me servir dans n’importe quel magasin tout est gratuit mais c’est l’enfer,
    Essoufflé comme un athlète sponsorisé par Marlboro je débouche sur l’avenue,
    Un spectacle de désolation comme lorsqu’une rivière emporte tout dans sa crue,

    Le cœur de la ville a cessé de battre les artères ne sont plus irriguées,
    Du coup j’ai l’impression d’être un survivant qui en fait n’a pas de veine,
    Soudain un faible grondement semble venir des entrailles de la
    terre pour m’intriguer,
    Je m’assoie épuisé mais l’oreille attentive si jamais les éléments n’ se déchaînent,

    Des turbines d’un bateau de croisière aux réacteurs d’un avion de chasse,
    Le grondement s’intensifie d’une force à faire trembler une plaque d’égout,
    Le chant des rouge gorge s’est tue les oiseaux repartent sous la colère de Mars,
    A l’horizon une gigantesque boule de feu s’élève lentement vers je ne sais ou,

    Une fusée déployant un panache de fumée de part et d’autre digne d’un champignon atomique,
    Une lumière si éblouissante qu’elle éclaire mon âme « on est en quelle année déjà ? Suis-je amnésique » ?
    Je ne connais pas mon identité où sont mes papiers, pour ça que j’ ne serai pas du voyage ?
    Les cheveux blanchis par le temps et les rides ont creusé des sillons sur un front en âge,

    Mais quel âge ? 60,70 printemps ? En tout cas celui là commence de la pire des façons,
    Si on est au mois de Mars l’exode aurait-il un point de chute portant le même nom ?
    Et puis peu m’importe sous ce jour nouveau ou l’homme a décidé de migrer comme les oiseaux,
    Rendez vous pour le prochain vole spatial à moins que je ne quitte la Terre autrement.
    avatar
    lilou74
    Admin
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 483
    Age : 29
    Localisation : villaz 74
    Date d'inscription : 20/01/2007

    Re: exode

    Message par lilou74 le Jeu 2 Avr - 13:40

    C'est une belle et longue histoire! Je me suis laisser porter, par des mots bien employés et des phrases bien tournées!
    bon boulot, espérant lire bientôt ton prochain voyage!


    _________________
    Il ne suffit pas de faire un choix, mais d'apprendre à l'assumer...
    avatar
    Guillaume
    En quête de slams
    En quête de slams

    Nombre de messages : 48
    Date d'inscription : 06/06/2008

    merci...

    Message par Guillaume le Sam 4 Avr - 7:47

    merci pour ton com Lilou,je poste un autre texte du coup, c'est motivant de savoir que nos poemes plaisent,alors prete pour un nouveau voyage dans les reves,faut prendre le train en marche,bonne journée et non pas bonne nuit
    avatar
    the dream deep
    Admin
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 353
    Age : 31
    Localisation : Grenoble
    Date d'inscription : 18/01/2007

    Re: exode

    Message par the dream deep le Jeu 9 Avr - 13:34

    avis : quelques erreurs de rythmique font que la lecture est un peu saccadée par moment, argh dommage parce que l'histoire est sympa, le début jusqu'à "coupe-gorge" est vraiment top.
    des petites rectifications feraient que ce serait tiptop, à mon humble avis pour sur ;-)
    avatar
    Bibibobo
    Admin
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 1359
    Age : 26
    Localisation : Valence, Drôme
    Date d'inscription : 18/01/2007

    Re: exode

    Message par Bibibobo le Jeu 9 Avr - 13:46

    oui je me suis heurtée a deux trois vers mais lensemble est si beau ! il donne a voir et a entendre alors cest très agréable ! et puis l'usage des mots est super agréable à lire a mon gout ! bel assemblage !

    Contenu sponsorisé

    Re: exode

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 0:22